Monsieur et Cher Client,

A l'âge de dix sept ans Nicolas BOILEAU, futur polémiste, théoricien et académicien composait au sortir d'un Cours de Philosophie, une chanson à boire:

« philosophes rêveurs, qui pensez tout savoir,
Ennemis de Bacchus, rentrez dans le devoir :
Vos esprits s'en font trop accroire.
Allez, vieux Fous, allez apprendre à boire :
On est savant quand on boit bien,
Qui ne sait boire ne sait rien ».

Si vous souhaitez suivre les conseils de ce protégé de Louis XIV, homme éclairé bien que fort péremptoire dans ses écrits, n'hésitez pas à nous rendre visite à Gigondas au Domaine Les Goubert afin d'apprendre à devenir « savant » en découvrant pourquoi « le vin sait revêtir le plus sordide bouge d'un luxe miraculeux ».

Vous serez sensible aux richesses internes, mais prêtes à s'éveiller, de la Cuvée Florence, un vin « qui crée la convivialité, la chaleur humaine, la connivence » (pierre ARDITI dixit), et vous parfumerez votre palais des généreuses essences contenues dans nos appellations « Villages », Sablet et Beaumes de Venise. Quant à notre Viognier, il conserve pour vous en secret sa fécondité fruitée alliée à sa finesse charmeuse.

N'oubliez pas qu'en approchant de notre vignoble vous éprouverez le même sentiment que le poète Pierre DUPONT en 1846 :

« J'aime ma vigne en vieux jaloux,
Gare à ceux qui font les yeux doux
Et voudraient caresser la belle ! »

Cependant tout vous autorise à faire une cour empressée aux mystérieuses bouteilles vieillissant amoureusement dans nos caves et toujours dévoués à vos ordres, nous vous prions d'agréer, Monsieur et Cher Client, l'expression de nos sentiments les meilleurs.

Mireille et Jean-Pierre CARTIER