Gigondas, le 23 octobre 2006

En ce 27 janvier de l’an 2006 par un matin venteux, en parcourant mes vignes je perçus ou plutôt je ressentis quelque chose d’inexprimable prenant une forme sonore laissant le mouvement d’éteindre dans une légèreté pleine de fantaisie. Puis des cordes, des cuivres, des trompettes et même une timabale retentirent avec faste et éclat.

Un romantisme musical nouveau venait de se créer dans la vision d’un paradis perdu. L’image complaisante d’un petit génie insouciant doué d’une grâce « divine » apportant un langage, une science, et un art se dessinait à l’ombre de mes ceps : Wolfgang Amadeux MOZART dans l’impossibilité de composer une musique imparfaite naissait à Salzbourg ce 27 janvier… mais en 1756…

Deux cent cinquante ans… Pourquoi ce jour-là, hautbois, flûtes, harpes, bassons, cors, clarinettes, ciolons et pianos créèrent-ils sur mon terroir de Gigondas-Les-Goubert une énergie dramatique, subtile et riche d’expression?

Parce que le vin est d’abord fierté et semblable à la musique, il incarne « une mer de chiffres et de mesures, d’amour et de danse et de vie ».

C’est ainsi que dans la Flûte Enchantée, la Reine de la Nuit propose un vaste voyage pour mettre en lumière une « poésie fille obéissante de la musique », la Cuvée Florence déferlant « con fuoco » dans un « andante grazioso ».

Comme une « longue détente lyrique » Cosi Fan Tutte incite à une dégustation en « vocalise naturelle » des Appellations « Villages » Sablet et Beaumes de Venise.

« Si monsieur le petit comte veut danser » fait dire Mozart à son Figaro en l’invitant à se délecter avec un verre de Viognier, icône de la conscience créative de Jean-Pierre Cartier.

Désormais le Regina Coeli, le Te Deum ou la Petite Musique de Nuit vous accompagneront auprès du message musical délivré par les « appassionato » vins que je vous propose.

Toujours soucieux de demeurer votre attentionné conseiller, nous préparerons Madame, Monsieur, Chers Clients en toute amitié le thème de la commande des lyriques mystères que nos vins vous dévoileront.

Mireille et Jean-Pierre Cartier

Ce site utilise des cookies pour vous fournir une expérience utilisateur de qualité et mesurer son audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’usage de cookies dans les conditions prévues par notre politique de confidentialité.